In Motivation pour agir

Les histoires qui détruisent le monde des Africains noirs

Cher Compatriote centrafricain et africain, je vous souhaite mes vœux de biens être et que la paix et la prospérité vient aussi dans nos vies d’Africain.
J’ai remarqué que nous avons pris l’habitude de raconter toute la misère que nous avons vécus comme africain noir. Le traumatisme que nous causons à nos petits frères et soeurs ont des conséquences très grave sur leur développement personnel. Se sentir inférieur face à d’autres peuples à d’autres nations (mauvaise idée). Pour des raisons historiques nous détruisant tout le mental collectif de la jeunesse africaine noire depuis quelques siècles, cela ne me semble pas normal. L’histoire de l’esclavagisme, la colonisation, on va bientôt ajouter celle des guerres civiles, guerre économique, les guerres des politiques tribales, des partis de gauche ou de droit, etc. S’ajoute celle des guerres religieuses (la merde totale). Ça ne va pas dans nos têtes ou quoi ? Toute cette misère civile, est celle du peuple bien sûr, pas du politique. Ses les politiciens qui produit toute cette décadence humaine. De toutes les possibilités que le peuple centrafricain noire a, le seul choix qui nous est proposé est le sou de développement et la misère comme option. N’oublions pas, que la guerre est la cerise sur le gâteau qui est rempli d’amertumes. Comment gérer t’elle genre de situation ? Je crois que toutes les solutions pacifiques doivent être abordées avec le plus grand sérieux. Tous les frimeurs de merdes, peuvent toujours raconter leurs histoires de merdes. Regarder ce que vous avez créé. Votre merde dure depuis 30 ans déjà en Centrafrique. Ça ne vous dis riens ?

Une solution ou des solutions

Je vois, qu’une seule manière de résoudre ce genre de problème. On appliquant la loi de la construction. Nous avons à notre disposition du matérielle technologique et le marché de l’investissement, qui a beaucoup changé et évolué. Nous avons des multiples accessoires commerciaux pour vendre et acheter, nous avons la possibilité de donne de la connaissances pour les personnes qui veule faire des études, etc. Investir est le mot-clé, pour résoudre ce genre de difficulté humaine. Les discours, c’est du vent, de l’air. Ça gonfle les poumons pour permettre la respiration ça ne donne pas à manger aux Centrafricains. Aide-nous les uns les autres, c’est vrai quoi. Il faut agir ( action réaction).

En se réunit et on investi

Facile à dire, difficile à réaliser. Nous devons faire l’effort de dépasser nos préjugés et de tendre la main à ceux qui sont en difficulté. Les Centrafricains ne peuvent pas sortir de chez soi, et aller chercher du travail comme ca, d’aujourd’hui au lendemain. Les offres d’emplois ça ne court pas les rues comme ca, gratuitement en Centrafrique. Je cherche du travail en Centrafrique, c’est de la rigolade. Il y a plus rien. Les Centrafricains n’ont même pas d’administration publique fonctionnelle pour gérer les ressources naturelles de la Centrafrique. Et vous parler de trouver du travail, vous vous foutez d’intelligence de qui ? Vous avez vu les fonctionnaires dans quel état, ils sont ? Ce sont des figurants. Vous me parlez de quoi ? Administration, quelle administration ?

Il faut que nous créons des emplois

Oui ! Sais vrais, du travail pas des discours.
Franchement, en Centrafrique, le chômage est à gogo. Ça vous dis riens ? Et en veut la prospérité. Pitié, laissez nous en paix. Car il y a mar de tous vaux discours de merde. On vous paye pour raconter des histoires ? Oui ! Tel est la fonction du politique. Revenant a nos moutons

Notre rôle est de donner la possibilité de créer un climat de soutien pour les Centrafricains. Ça ne coûte pas une fortune de participer avec un peu d’argent. Vous voyez la situation ? Ca ne coûte pas une fortune s’est rien, pour soutenir des enfants, les parents, la famille directement. Suivre la trace de votre donation et suivre l’évolution de chaque receveur de don est très important. La transparence dans la gestion des dons, sera le moteur de notre succès. Être correct, ça crée de la confiance. Vous savez bien qu’en Afrique, être un voleur sa demande beaucoup de courage. Si on t’attrape, quand tu vol en Afrique, sais grave pour toi. Les gens vont te battre à mort. Tu le sais bien. Je vous rappel cela parce qu’il y a des petits escrocs en Europe qui s’amuse à voler les fonds de donations. C’est comme si on ne peut pas mettre la main sur eux. Ne blaguer pas. Je précise cela pour marquer mon terrain et afficher, mes intentions. Vous savez bien, de quoi ; je parle. Les voleurs en ruiné l’Afrique. Vous voyez le délire des voleurs ca riens d’amusons.

Pourquoi je précise, se détaille ? Parce qu’ils y a des personnes qui veulent démontrer qu’il sont hyper individualiste et il ne pense pas aux autres. Vous savez que tous les êtres humains ont un côté malfaisant et qui font l’effort de ne pas faire du tort à d’autres personnes. Vous croyez qu’ils ne peuvent pas faire les mêmes gaffes que tous ses petits bandits ? Beaucoup de personne font des donations et très peu de personne reçoivent ses donations. Ca vous parais normal que des hypocrites profite de votre sensibilité et de vos gestes de donation qui sont appréciable et honorable ? Non ! Voler les pauvres ça ne se fait pas. C’est déjà un sport de groupe d’élite. Les pays riches volent les pays pauvres. La honte quoi. Ça se pratique depuis que l’humanité existe. Voler la nourriture du pauvre, laissé tombé.

Donc, on parle entre nous centrafricains pas d’histoire de blanc ici. En n’est tous centrafricain ici, ok ? Les autres, vous pouvez passer votre chemin. Petite parenthèse.

Réaliser le bien-être du peuple

Les événements de ce genre, ne vont pas se produire par hasard. Vous voulez que les blancs viennent encore nous donner des leçons, comme si nous somme des ignorons. Vous croyez que le peuple centrafricain est constitué que d’imbéciles ? Ce n’est pas les Centrafricains qui font la guerre entre eux. Ce sont des mercenaires, des étrangers qui nous attaque depuis des années et ça tout le monde le sais très bien. Nous faisons quoi ? Je ne veux pas beaucoup parler. Il faut élaborer des stratégies de soutiens au peuple. Bientôt en n’aura plus de terre vous blaguez ou quoi ? On n’a pas quelques sous en poche pour investir dans des petits mouvements de développement ou quoi ? Vous rigolez ou quoi ? Être pauvre à ce point. Toutes les campagnes de sensibilisation que je suis en train d’entreprendre, vous croyez que ça n’as pas un coût. IL ne faut pas rigoler des gens qui essaient de faire quelque chose de bien.

Le rêve des autres peut redevenir des réalités si nous apportant notre soutien

Difficile à croire. Le bien-être des individus, nous devons le créer nous-même. Car c’est pas Dieu ou à la nature qui va labourer la terre a notre place. Faire de l’élevage d’animaux pour la consommation domestique. Construire des maisons, des hôpitaux, des routes, la liste est très longue. Il y a du travail à faire en Centrafrique. Ne croyez-vous pas ? Ou vous voulez continuer à faire de la politique ? Donne le pouvoir a celui qui ne mérite pas et voilà le résultat. La guerre, la misère, la décadence, etc.

Toi qui lis ce message. Tu le sais très bien, c’est la vérité que je dis.

Pourquoi il y a tout ce désastre en Centrafrique ? Parce qu’il y a des personnes qui s’unit intellectuellement et financièrement pour créer la toute cette misère. Elle ne s’est pas auto créée. Vous voyez la combine. On faite, nous le savent très bien.

Quoi faire ? Vous le savez très bien

Plus, ils y aura des Centrafricains qui vont se réunirent pour soutenir les bonnes actions et les vrais projets de développement individuel et de groupe, toute cette mafia de criminels va perdre de son importance. La situation ne va pas évoluer en bien si nous ne faisons pas un acte de soutien.

Ce que je vous propose est d’investir pour résoudre concrètement ses problèmes de développement de l’être humain et celle de l’économique. Nous pouvons espérer apporter du petit bien être pour une petite majorité d’individu, mais avec le temps, nous augmenteront notre rayon d’action positive et constructive.

Paix, prospérité au Centrafricain.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.